Articles·Au fil de l'eau·Lavoirs·Trésors d'archives

Lavoir du faubourg Madeleine

En 1900, la municipalité projette d’acquérir un terrain appartenant à M Debourdeau, situé dans la rue Pierre Guidot. Les habitants du faubourg Madeleine, des routes de Seurre et de Challanges s’opposent à ce projet en signant une pétition le 8 mai 1900. En effet, un lavoir existe déjà au faubourg Perpreuil.N_IIIp5_lavoir_faubourg_Madeleine

Un second projet voit le jour l’année suivante route de Verdun. Dans sa séance du conseil du 1er avril 1901, la municipalité de Louis Détang décide de louer un terrain à la compagnie PLM, situé à l’extrémité du faubourg Madeleine, sur la rive gauche de la ligne de chemin de fer (actuelle rue Lieutenant Dupuis). Les travaux sont attribués à Alphonse Mourdon et à Rebourgeon-Roze lors de l’adjudication du 4 mai 1901. L’architecte-voyer Abel Lobot de la Barre se charge de la construction. La réception définitive a lieu le 21 novembre 1902.

Le bâtiment est vendu en 1975.

Crédit photo : Archives municipales de Beaune

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s