Articles·Maires et élus·Portraits·Trésors d'archives

Albert Andoche GUIOD

Albert Andoche GUIOD – © Archives municipales de Beaune

Né à Montbard en 1799, il épouse Jeanne Clarisse Bruzard avec laquelle il a cinq enfants. Il exerce la profession d’avocat au 45 Grande Rue (actuelle rue de Lorraine). Il décède à Beaune en 1871.

Bonapartiste, il est conseiller général de 1852 à 1864. Nommé maire provisoire suite à la démission d’Alfred de Vergnette de Lamotte, il devient maire de Beaune de manière définitive le 7 août 1852.

Plusieurs réalisations municipales ont lieu durant son mandat. En 1854 est décidée l’ouverture de l’avenue de la Gare qui traverse le cimetière Saint-Jean, la construction du bâtiment se déroule en 1855. En 1857 l’éclairage des rues se fait désormais au gaz de houille et la pose de la première pierre du Tribunal a lieu. En 1860, le conseil municipal décide la construction d’une salle de théâtre sur le bastion Saint-Nicolas (ancien Vauxhall). En 1862, il donne son avis favorable à la création d’une Chambre de commerce et de l’industrie dans la commune.

Albert Guiod démissionne en 1865.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s