Articles·Maires et élus·Portraits·Trésors d'archives

Louis ROUTY de CHARODON

Louis ROUTY de CHARODON – © Archives municipales de Beaune

Né à Beaune en 1783, il épouse Joséphine Bizouard de Montille, et est père de 6 enfants. C’est un riche propriétaire qui possède des terres sur de nombreuses communes voisines et notamment les châteaux d’Evelle, de Molinot et du Poil à Montagny-lès-Beaune. Il possède également un hôtel particulier rue Marey à Beaune. En 1830, il est le contribuable qui paye le plus d’impôts à Beaune.

Il est nommé maire de Beaune en 1823, prenant la succession de Jean-Jacques Rocaut devenu sous-préfet. Royaliste et légitimiste, il est également conseiller d’arrondissement de Beaune de 1828 à 1829 et conseiller général de 1829 à 1830. Son père, Pierre Routy de Charodon était un chevalier du poignard (noble ayant défendu le roi le 10 août 1792 lors de l’attaque des Tuileries).

Durant son mandat, il a diminué les crédits alloués à l’école mutuelle, ce qui a conduit à sa fermeture. Il maintient les liens étroits entre l’aristocratie et le clergé puisqu’en 1824 il accueille une mission dont la croix est abattue en 1830. Il a également réhabilité les armoiries de la ville de BEAUNE en 1824, elles avaient disparu depuis la Révolution.

Il démissionne le 25 août 1830, lors de l’instauration de la Monarchie de Juillet par refus de servir Louis-Philippe qu’il considère comme un usurpateur.

Il décède à Beaune en 1851.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s