Articles·Portraits·Trésors d'archives

Michel Tourliere

Beaune, 1925 – Ballainvilliers, 2004

Né en 1925 à Beaune, Michel Tourlière a participé, avec d’autres artistes, à la rénovation de la tapisserie française. Après avoir fait l’École des Arts décoratifs à Paris, il entre en contact avec Jean Lurçat et avec les lissiers d’Aubusson.

En 1946, il exécute sa première tapisserie, Le vigneron, acquise ensuite par le Musée du Vin, à Beaune. Très attaché à sa terre natale, il s’est beaucoup inspiré de la Bourgogne pour construire son œuvre. Il a ainsi transposé les vignobles en une architecture de superpositions et d’ondulations dans des tons souvent chauds, les bruns, les garances et les oranges.

Dès 1947, il est élu membre de l’association des Peintres-cartonniers de Tapisserie et participe à toutes les manifestations organisées par ce groupement. Il mène ensuite en parallèle une carrière dans l’enseignement. En 1970, il est nommé directeur de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs (ENSAD) de Paris.

Chevalier de la Légion d’honneur en 1973, il a conçu de nombreuses tapisseries monumentales dont certaines sont des commandes : pour l’Hôtel de ville de Beaune (25m²), pour le château de Pommard…

En 2002, il participe à l’exposition Drôle de trames, à Beaune.

Michel Tourlière est décédé en août 2004.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s