Articles·Vigne et Vin

La Combe Gaufillot ou « la ruine des vins nobles »

Dans le cadre du Mois des Climats 2021, les Archives ont organisée une mini-exposition sur le rapport entre les Climats et les archives : Climats d’encre et de papier. L’une des pièces de cette exposition était en quelques sorte une petite cousine de la Charte de Philippe le Hardi du 6 aout 1395[1] qui fait…… Lire la suite La Combe Gaufillot ou « la ruine des vins nobles »

Articles·Maires et élus·Portraits·Trésors d'archives

Dictionnaire des élus beaunois

Les Archives municipales de Beaune enrichissent leur site avec une nouvelle rubrique : Le dictionnaire des élus beaunois (cliquez sur le bouton ci-dessus pour y accéder) Vous y retrouverez tous les élus de Beaune à travers les siècles, classés par ordre alphabétique. Ce dictionnaire est en constante évolution et sera mis à jour très régulièrement.…… Lire la suite Dictionnaire des élus beaunois

Articles·Bâtiments·Edifices religieux·Hôpitaux – Assistance aux personnes·Trésors d'archives

L’Hôtel Dieu

Cuisine de l’hospice de Beaune : l’heure de la distribution – Reproduction d’une peinture de Joseph Bail © Archives Municipales de Beaune La charte de fondation de l’Hôtel-Dieu date du 4 août 1443. L’initiative en revient à Nicolas Rolin, chancelier du duc de Bourgogne Philippe le Bon, et à son épouse Guigone de Salins. Ils souhaitent…… Lire la suite L’Hôtel Dieu

Articles·Bâtiments·Bâtiments publics·Trésors d'archives

Le Beffroi

© Archives municipales de Beaune Le beffroi domine la place où se trouvait l’ancien Hôtel de Ville détruit en 1795. C’est une tour rectangulaire de six étages à toit tétragone (à quatre angles), surmonté d’une lanterne à huit faces dont la charpente en bois est recouverte de plomb. La toiture semble autrefois avoir été couverte…… Lire la suite Le Beffroi

Articles·Portraits·Trésors d'archives

Etienne Jules MAREY

Beaune, 1830 – Paris, 1904 Né à Beaune le 5 mars 1830, il est le fils unique de Claude Marey. Après des études secondaires au Collège Monge, il passe un baccalauréat littéraire en 1849.Sa mère souhaitait qu’il devint prêtre ; lui-même se sentait une vocation d’ingénieur, mais son père rêvait de le voir médecin de l’Hôtel-Dieu…… Lire la suite Etienne Jules MAREY