Articles·Bâtiments·Bâtiments publics·Trésors d'archives

Le Beffroi

© Archives municipales de Beaune Le beffroi domine la place où se trouvait l’ancien Hôtel de Ville détruit en 1795. C’est une tour rectangulaire de six étages à toit tétragone (à quatre angles), surmonté d’une lanterne à huit faces dont la charpente en bois est recouverte de plomb. La toiture semble autrefois avoir été couverte…… Lire la suite Le Beffroi

Publicité

Articles·Etablissements scolaires·Rues et quartiers·Trésors d'archives·Vigne et Vin

Le clos Maire de 1940 à 1963

Il existait à l’emplacement actuel du lycée clos Maire, rue des Rôles, un espace planté de vignes bien connu des Beaunois, celui du clos Maire. Ce clos portait le nom de ses propriétaires du XIXe siècle, la famille Maire, qui le transmis par mariage à la famille Bachey-Deslandes puis la famille de Benoit et la…… Lire la suite Le clos Maire de 1940 à 1963

Articles·Bâtiments·Bâtiments publics·Hôtel de Ville·Trésors d'archives

Incendie à l’Hôtel de Ville en 1936

L’incendie de l’Hôtel de Ville de 1936 et le déménagement de la Bibliothèque municipale de 1936 vus par Lucien Grappin, capitaine de cavalerie, officier d’académie et bibliothécaire du 1er octobre 1933 au 31 décembre 1940. Le mercredi 9 décembre, deuxième jour d’ouverture de la Bibliothèque. Il est midi 15 ! M. Grappin vient de se mettre…… Lire la suite Incendie à l’Hôtel de Ville en 1936

Articles·Bâtiments·Bâtiments publics·Hôtels, auberges et lieux de séjour·Trésors d'archives

Pierre-Joseph BRENET : le dernier maître de poste du relais de Beaune

Le système de poste aux chevaux fut instauré par Louis XI qui, désirant faire parvenir ses lettres au plus vite à destination fait établir sur des itinéraires précis des relais également espacés tenus chacun par un chevaucheur du Roi. Ce n’est qu’Henri IV qui créa la poste aux chevaux proprement dite, destinée à procurer à…… Lire la suite Pierre-Joseph BRENET : le dernier maître de poste du relais de Beaune

Articles·Bâtiments·Bâtiments publics·Cinémas et salles de spectacles·Trésors d'archives

Théâtre municipal

Au Moyen-Age, chaque année à l’Épiphanie, on représentait le Mystère des Trois Rois ; un chanoine tenait le rôle d’Hérode. Aux XVII et XVIII° siècles, on jouait (selon une tradition) au Cul-de-Four, au-dessus d’une boulangerie, rue du Sauvage (entre la Place au Beurre et la rue Paradis) puis dans une salle servant au jeu de paume…… Lire la suite Théâtre municipal