Élus beaunois – B

BARBIER Louis : conseiller municipal en 1925

BAZENET Daniel : conseiller municipal de 1977 à 1983. Membre du groupe « Les Joyeux Bourguignons », il est décédé en 2005. Une place porte son nom à Gigny.

BECQUET Jean-Luc : Conseiller délégué en 1995 en charge des travaux. Ensuite adjoint au Patrimoine et aux Infrastructures.

BELIN Auguste : conseiller municipal en 1896, 1904. Domicilié 28 faubourg Saint-Martin.

BENOIT Henri : né à Seurre le 15 mars 1916, fils de Claude Benoit, entrepreneur de roulage à Seurre, né à Cheilly (71) en 1868, et de sa seconde épouse, Lucie Rathier, née à Beaune en 1877 et décédée à Seurre en 1962. Il fait ses études au collège de Beaune, puis travaille dans l’entreprise familiale jusqu’à la guerre. Mobilisé, il est fait prisonnier et s’évade, avec deux compagnons du train qui l’emmène en Prusse orientale. A la fin des hostilités, il crée à Beaune un cabinet d’assurances qu’il développe rapidement. Il est élu conseiller municipal en 1945, sur la liste de Roger Duchet et devient adjoint aux travaux, aux côtés de Charles Jaffelin, premier adjoint et d’Olivier Maitrot aux finances. Lorsque Duchet devenu ministre et sénateur, puis producteur de cinéma, s’absente de Beaune, c’est lui qui assure une grande partie du travail municipal. En 1965, après le départ de Duchet, qui n’avait pas hésité à l’évincer en 1963 à la demande des élus de l’opposition, il quitte la municipalité, mais reste présent à Beaune. Il est commissaire de la foire qui se déroule sur le boulevard Joffre et le Jardin anglais. Il préside la Maison des jeunes et de la culture, la Société d’Emulation, l’Association Sportive Beaunoise, l’Union Commerciale, la Société de secours mutuel des pompiers. Délégué cantonal de l’Education Nationale et représentant du Centre de documentation et d’information des assurances, il est officier de l’ordre des Palmes académiques et médaillé d’honneur du ministère de la Jeunesse et des sports. Lorsque sa femme est longuement malade et hospitalisée au Centre Nicolas Rolin, il lui est particulièrement dévoué, la visitant chaque jour et l’aidant à s’alimenter. Il est mort avant elle le 28 juin 1990, à la suite d’une longue maladie. Il laisse deux enfants : Michel, qui a repris le cabinet de son père et est devenu président de l’Association Beaunoise de Protection de l’Enfance, et Danielle, infirmière.

BERANGER Henri : conseiller municipal en 1896

BERANGER Jean-Baptiste : conseiller municipal. Originaire de Macon, il vient se fixer à Beaune à l’âge de trente ans pour exercer sa profession d’entrepreneur de plomberie. Elu conseiller municipal en mai 1924, réélu en 1925, il est délégué au conseil d’administration de la Caisse d’épargne. Membre de l’amicale de la classe 1883 dont il fut l’un des fondateurs. Décédé en 1932. Ses obsèques ont lieu le 14 mai 1932 (récit dans le Journal de Beaune du 21 mai).

BERGERET Marie-Josèphe : professeur au collège-lycée du Saint-Cœur à Beaune. Conseillère municipale

BERGERET Stephen : né le 28 décembre 1914 à Beaune, fils de Julien Bergeret, avoué au Tribunal civil de Beaune, né en 1886, et de Blanche Bourgeois née en 1892. Après des études au Collège de Beaune, il étudie le droit à Lyon et passe le diplôme d’avocat. Il est le septième homme de robe en ligne directe de la famille. Avoué au tribunal de Grande Instance de Dijon, il devient avocat au Barreau de Dijon en 1972, après la suppression des avoués ; son frère Pierre, né en 1922, était déjà avocat. Conseiller municipal de Beaune de 1953 à 1977 (il sera remplacé par son fils Yves), il est administrateur des Hospices, comme représentant du Conseil Municipal. Il est aussi président de l’association des Anciens Combattants Prisonniers de guerre, Président du Comité d’Entente des Groupements des Anciens combattants beaunois. Marié le 4 septembre 1938 à Beaune, avec Suzanne Villemin, dont la sœur était religieuse hospitalière à Beaune, il aura d’elle trois enfants, dont Yves qui reprendra le cabinet d’avocat dans l’immeuble des 12 et 14 rue Marey, qui appartient à la famille depuis 1855. Il meurt en 1998 à 84 ans.

BERTHELOT Eugène : Nommé conseiller municipal par arrêté préfectoral du 8 septembre 1944. Quatrième adjoint, il est membre du Front national en 1944.

BERTRAND Alfred : conseiller municipal en 1919 ; Domicilié rue Carnot.

BESANCENOT Pierre : viticulteur, gendre de Jules Mathouillet, qui l’a formé, il est élu conseiller municipal en 1959.En 1965, il reproche à Roger Duchet d’avoir abandonné certains amis et il se présente sur la liste « Promotion 80 ».BETOURNE Pierre est né le 5 mars 1922, à Lardières (Oise) où son père, Marcel Betourné était instituteur, officier de l’Instruction Publique.

BETOURNE Pierre est né le 5 mars 1922, à Lardières (Oise) où son père, Marcel Betourné était instituteur, officier de l’Instruction Publique. Après des études secondaires au lycée de Beauvais, il entre à la faculté de pharmacie de Paris dont il est diplômé en 1944. Interne en pharmacie des hôpitaux de Paris, de 1943 à 1947. En août 1944 il participe aux soins des blessés amenés par les ambulances à Laënnec, préparant sur place les médicaments (les solutés injectables par exemple). Il devient chef du laboratoire de chimie biologique de l’hôpital Laënnec (1945-1947), moniteur de travaux pratiques à la faculté (1946-1947), il obtient ensuite des certificats d’études supérieures en Microbiologie, Parasitologie (1945), Chimie biologique appliquée (1946), Optique et Acoustique médicale (1945), un certificat d’hématologie à la faculté de médecine (1945) et d’œnologie à la faculté des sciences de Dijon (1958)

Ingénieur chimiste, puis directeur à la Société des Mines d’Orbagnous (1946-1950), pharmacien-assistant au laboratoire de l’Industrie biologique française, directeur adjoint du laboratoire d’Analyses médicales Bruneau et Cie (1952-1956).

Il se marie en 1946 à Hélène Moulin, décédée en 1950, après lui avoir donné un fils, Gérard (1950), Il se remarie en 1952 avec Betty Balbo et ils auront sept enfants : Catherine (1952), Evelyne (1953), Bertrand (1954), Laurent (1956), Olivier (1958), Nathalie (1963), François Jérôme (1970) Il vient remplacer à Beaune dans son laboratoire Georges Jannel et son adjoint Roux en 1953, 1954, 1955. En 1956, il s’installe comme pharmacien biologiste associé de Jannel, seul après la retraite de ce dernier en 1971, puis associé à son gendre Choisel et à Claude Terrier, jusqu’à sa retraite en 1984. Il est pharmacien gérant de l’hôpital de 1969 à 1979, directeur suppléant du laboratoire du centre hospitalier de 1973 à 1983. Il est élu conseiller municipal, seul avec Georges Flamand sur la liste de Roger Duchet en 1963 et le restera jusqu’en 1977, administrateur du collège, de la MJC, de l’office de la culture et de l’office des sports, secrétaire de la Grande famille beaunoise, administrateur du Bureau d’Aide Sociale. Il est délégué départemental de l’Education Nationale, membre associé des Œuvres Hospitalières Françaises de l’Ordre de Malte, Palme de diamant de la Protection Routière. Membre du Lions Club depuis 1958. En 1984 il est administrateur, puis directeur général de la SA « Bétourné International » créée par ses fils.

BIANCHI Isabelle : Conseillère Municipale.

BILLARD Claude : né en 1874, professeur au Collège Monge. Conseiller municipal en 1925. Démissionne le 1er mars 1928 après un conflit avec le premier adjoint au sujet d’une instauration d’une commission paritaire comprenant des membres de la municipalité et des délégués du personnel. Il dénonce « l’hostilité violente » du premier adjoint envers le personnel de la ville. Il dénonce aussi l’administration municipale :

« laisser tout aller, administrer au jour le jour, à la petite semaine, au hasard, sans ordre ni esprit de suite, sans énergie ni volonté, sans programme défini, en un mot adopter en administration municipale ce qu’un homme d’état a appelé la politique du chien crevé au fil de l’eau, représente à mon humble avis, une manière d’agir catastrophique pour les intérêts d’une ville. Elle a pour résultat certain de léguer aux générations futures, au lieu d’un patrimoine net et sain une situation obérée. »

Il décrit ensuite l’état de délabrement et de dangerosité de l’École communale de garçons. Élu premier adjoint le 5 novembre 1932. Avait déjà été conseiller municipal auparavant. Socialiste SFIO. Domicilié 8 place Monge.

BILLARDET Charles : médecin, adjoint au Maire nommé par arrêté du Sous-préfet en date du 27 février 1816, démissionnaire en mars 1819.

BIZOT Denis, né le 9 Janvier 1887 à Gevrey, fils de Guillaume Bizot, dit Théodore, viticulteur (né en 1854) et Jeanne Fermouche (née en 1859 à Vosne-Romanée). Il poursuit des études secondaires au lycée Carnot, et obtient un baccalauréat littéraire, puis mathématique ; après une année de mathématiques supérieures, il est licencié ès sciences. Son père voulait qu’il reprenne le domaine familial, mais il finance lui-même ses études de médecine en donnant des cours de mathématiques et de physique. Après deux ans à l’Ecole de médecine de Dijon, il fait son service militaire dans la Nièvre et termine sa médecine à Lyon. Médecin auxiliaire au 85e régiment d’infanterie au front pendant la guerre, il soutient sa thèse à Lyon en juillet 1921 sur « la pratique de l’anesthésie régionale en chirurgie générale » et travaille avec les frères Lumière sur l’allocaïne et aussi sur la photographie en couleur. (Sa famille possède des clichés stéréoscopiques des tranchées en couleur).

Il s’installe à Beaune en 1921. Au recensement de 1926, il habite 14 rue de Lorraine, avec une gouvernante originaire de Noiron-sous-Gevrey. Il se marie le 15 juin 1926 avec Françoise Besancon, veuve Imart, institutrice à Sainte-Sabine, et déménage rue Vivant Gardin. Assistant officieux du docteur Tassin, nommé chirurgien en 1918, après la mort d’Albert Masson, il est chargé aussi de la radiologie. Après la mort d’Edmond Bouley en 1934, il est candidat au poste de chirurgien, mais c’est Pierre Masson qui est nommé en 1935 et qui l’écarte de la salle d’opération. Il est conseiller municipal d’Emile Labet puis Roger Duchet de 1929 à 1949, conseiller général radical-socialiste du canton de Beaune nord en 1934, préconisant l’utilisation du gaz de fumier à la campagne, administrateur des Hospices en 1936. Lors de sa campagne électorale pour le conseil général de 1934, il se présente comme « républicain de vieille souche, viticulteur authentique, il défendra les vignerons honnêtes contre tous les fraudeurs, contre tous les tripoteurs du vin » (JDB 2/10/1934).

Pendant l’Occupation, il soigne et opère des maquisards dans des fermes isolées. Le 8 septembre 1944, un arrêté préfectoral met fin à son mandat car il avait été nommé conseiller municipal par arrêté du 25 mars 1941 par le régime de Vichy.

 Il ferme son cabinet en 1963 lorsque son fils, pédiatre, s’installe à Dijon. Il est atteint, en 1968, d’une hémiplégie dont il guérit et meurt en 1972 d’un cancer digestif. Il a trois enfants : Alice (1927), Jacqueline (1931-2010) mariée à l’architecte Jean Coudray (1932), pédiatre à Dijon, mais atteinte d’une sclérose en plaques rapidement invalidante. C’était un homme dynamique, une force de la nature, qui parcourait la région dans sa petite 2CV. Il était fier de sa formation scientifique, avait la réputation d’avoir « un bon diagnostic » et supportait mal d’être contredit d’après le témoignage du docteur Georges Chevaillier.

BLINE Henri : conseiller municipal. 3 Place au Beurre

BLONDEAU Louis : conseiller municipal, réélu en 1919, domicilié rue Jean Belin

BOBARD Frédéric : Conseiller municipal en 1995.

BOCHOT Georges : Nommé conseiller municipal par arrêté préfectoral du 8 septembre 1944. Socialiste

BOLZE Pierre : Adjoint à la Politique de la Ville, à l’Habitat et à la Réglementation.

BON Paul : né en 1856, d’origine italienne. Son père Joseph, né en 1832, se nommait Bono et lui aussi lors de son mariage, le 10 mai 1876, avec Stéphanie Joséphine Formet. Il est d’abord secrétaire à l’Etat civil et correspondant d’un journal dijonnais. Il installe à Beaune, 24 place Maufoux, une entreprise de tôlerie, fumisterie, poêles et chauffage à vapeur et à eau chaude, appareils sanitaires. Créateur, en 1904, d’une section syndicale des Entrepreneurs du Bâtiment et des Travaux Publics de Côte d’Or, il devient juge puis Président à plusieurs reprises du Tribunal de Commerce. Conseiller Municipal de 1925 à sa mort, il est administrateur de la caisse d’Epargne et du bureau de Bienfaisance. C’était un fervent montagnard qui publiait de nombreux articles dans L’Echo de la Montagne, dont il était pratiquement le rédacteur en chef, sous divers pseudonymes, souvent « l’ermite des roches ». Très aimé de ses amis, il avait une fille, Anne Isabelle, née le 5 novembre 1876, mariée le 7 février 1898 avec Antoine Pierre Taisant, comptable, fils de Jean, tonnelier. Elle lui donnera un petit fils et quatre arrières petits-enfants. A ses obsèques, le maire Emile Labet, fit son éloge devant une foule nombreuse.

BONE Jean : receveur principal des impôts. Conseiller municipal.

BONIN Henri : conseiller municipal en 1933. Domicilié route de Bligny

BORD Ernest : deuxième adjoint du maire Jacques Vincent en 1912. Domicilié au 20 faubourg Bretonnière.

BOUCHARD André : né le 10 août 1934 à Beaune. Marié le 20 avril 1963 à Marie-Antoinette Santiard, née le 18 mars 1938, il aura d’elle quatre fils, Guillaume, né en 1964, Paul Henri, né en 1965, Mathieu, né en 1968 et Louis Pascal, né en 1972. Ingénieur agronome, il devient conseiller municipal et membre du Rotary club en 1982. Il meurt d’une longue maladie en janvier 1992. Négociant en vins.

BOUCHARD Charles : conseiller municipal en 1919. Négociant en vins. Domicilié rue du Collège.

BOUCHARD Paul : maire de Beaune

BOUCHE Suzanne Emilie : née le 10 février 1901 à Beaune, fille de Joseph Bissey plâtrier-peintre à Beaune, est la femme de Jules Victor André Bouché né en 1895 à Chalindrey, pâtissier à Beaune, place Monge, successeur de la pâtisserie Michéa depuis le 15 novembre 1928. Ils ont deux enfants : Marie, née en 1926 et Maurice, né en 1930. Arrêtée par les Allemands après découverte d‘un courrier compromettant, elle est emprisonnée à Dijon. Après la Libération elle est élue en 1945 conseillère municipale sur la liste Duchet. En 1936, la pâtisserie salariait deux employées et quatre ouvriers pâtissiers. Elle meurt le 7 octobre 1986.

BOUDARD Armand : conseiller municipal en 1933. Domicilié Murailles Charrières.

BOUILLET Raphaël : Conseiller Municipal

BOULEY Edmond : conseiller municipal en 1925, 1929

BOURGEOIS Joseph : conseiller municipal en 1933 et 1935. Confirmé dans ses fonctions de conseiller municipal par arrêté préfectoral du 8 septembre 1944. Domicilié 26 faubourg Bretonnière

BOUTEILLER-DESHAMPS Delphine : Conseillère Municipale chargée de mission Grands Projets.

BOUZEREAU Antoine : conseiller municipal en 1896, premier adjoint de Jacques Vincent en 1912. Domicilié au 68 faubourg Madeleine.

BRAVARD Marie France : Adjointe en charge de l’Accompagnement des Nouvelles Entreprises.

BRETON Joseph : né le 2 juin 1889. Cultivateur à Challanges. Nommé conseiller municipal par arrêté du 25 mars 1941.

BREUILLOT Jules : conseiller municipal en 1933, 1935. Le 8 septembre 1944, un arrêté préfectoral met fin à son mandat car il avait été nommé conseiller municipal par arrêté du 25 mars 1941 par le régime de Vichy. Domicilié 41 rue Poterne.

BROCARD Georges : né le 14 février 1925 à Paris, négociant en vins, conseiller municipal, diplômé de l’Ecole supérieure des Sciences économiques et commerciales, membre de la Chambre de commerce, conseiller de l’enseignement technique. Habite rue Richard à Beaune.

BRULEY Pierre : conseiller municipal en 1896, 1904

BUGNOT-LARGY Joseph : conseiller municipal en 1919. Domicilié place Monge

BURNEY Alexandre : conseiller municipal en 1925, deuxième adjoint au maire en 1929

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s