Élus beaunois – G

GABET Albert : conseiller municipal en 1935. Confirmé dans ses fonctions de conseiller municipal par arrêté préfectoral du 8 septembre 1944. Socialiste.

GALLOUX Jean : né le 12 septembre 1917 à Constantine (Algérie), fils de Camille Galloux, professeur d’Allemand, lieutenant de zouaves envoyé en Algérie après une grave blessure de guerre dont il mourra en 1918, et de Renée Millot. Cette dernière se remarie et rentre à Dijon. Après des études secondaires au lycée Carnot et celles de médecine à Dijon puis à Lyon, il devient interne de l’hôpital de Dijon et de la maternité. Mobilisé en août 1939 comme médecin adjudant, il se marie en juillet 1941 à Hélène Sutty, fille de Marcel, receveur de l’enregistrement à Dijon. Installé à Beaune place Madeleine, il est mobilisé de nouveau quelque temps en 1945.

Médecin suppléant des Hospices en 1948, il est nommé chef du service des femmes en 1953, d’abord dans la salle Saint Joseph, puis à Saint-Côme. En ville, il est le seul médecin compétent en gynécologie et obstétrique et envisage un moment de créer une clinique privée. Il devient temps plein en 1971 à l’ouverture du Nouvel Hôpital, responsable d’un des deux services de médecine, avant de prendre sa retraite en 1982. Il est conseiller municipal de Roger Duchet en 1959 et se présente sur la liste d’opposition en 1965 avec deux autres anciens conseillers ; ils reprochent au maire d’avoir éliminé certains amis sous la pression des conseillers élus aux élections partielles de 1963. Membre du Lyon’s Club, il est président de la Croix-Rouge de Beaune en 1986. Il a six enfants et il meurt à Beaune le 15 novembre 1996.

GAGNARD Hubert : Nommé conseiller municipal par arrêté préfectoral du 8 septembre 1944. Non affilié à un parti, considéré comme modéré.

GARRAUD Léon : propriétaire de vignes récoltant, conseiller municipal, domicilié route de Vignolles,

GARREAU Georges : conseiller municipal en 1908, 1925

GAUDILLERE Michel : né le 8 janvier 1932 à Chalon-sur-Saône (71), ébéniste commerçant place au Beurre, président des cours municipaux de formation musicale, vice-président de la Maison des Jeunes et de la Culture, président des Sous-officiers de réserve, chevalier du mérite militaire. Entré au conseil municipal en 1959. Quatrième adjoint en 1971.

GAUDRY Jean : décédé en 1962 dans un accident de voiture. Un hommage lui est rendu par le conseil municipal lors de la séance du 25 novembre. Conseiller municipal en 1959

GAUTHERON Jean : né le 1er avril 1914 à Langres, s’installe à Beaune à l’âge de cinq ans. Elève de l’Ecole normale de Dijon. Directeur de l’école Saint-Nicolas, vice-président de la Société d’Emulation Beaunoise, membre du comité de l’Association des anciens prisonniers de guerre et du Comité des mutilés et invalides de guerre. Domicilié rue de Plaisance. Conseiller municipal en 1959

GAUTHEROT Louis : cultivateur à Gigny. Conseiller municipal sous la municipalité d’Emile Labet, élu en 1929. Se représente en 1932 sur la liste d’Union républicaine et des défenses des intérêts beaunois.

GERMAIN Daniel : né le 3 mars 1931 à Beaune, viticulteur, vice-président du syndicat viticole, membre du bureau de la Société de Saint-Vincent. Domicilié 4 rue de Réon. Conseiller municipal

GERMAIN Paul : conseiller municipal en 1919, 1925, 1929 ; Domicilié rue Poterne.

GIEN Mme : Nommé conseiller municipal par arrêté préfectoral du 8 septembre 1944. Représentante des familles nombreuses.

GILLET de la FOLLYE : démissionne du conseil municipal par lettre du 2 mai 1809.

GILLOUX Louis : conseiller municipal en 1933, 1935. Confirmé dans ses fonctions de conseiller municipal par arrêté préfectoral du 8 septembre 1944. Radical Socialiste. Domicilié 43 faubourg Madeleine

GIRODIT-LENEVEU Jules : conseiller municipal en 1896. Premier adjoint du Maire Jacques Vincent en 1904.

GLOAGUEN Thibaut : Conseiller Municipal délégué à la Formation, à l’Emploi et au Soutien à la Vie Associative.

GONNOT Hilaire : conseiller municipal en 1919. Rue de Vignolles

GRANDAY P : directeur commercial. Conseiller municipal

GRENIER Alfred : conseiller municipal en 1899

GUELORGET Marcel : conseiller municipal en 1935. Le 8 septembre 1944, un arrêté préfectoral met fin à son mandat car il avait été nommé conseiller municipal par arrêté du 25 mars 1941 par le régime de Vichy. Domicilié 14 rue Richard

GUIDOT Gérard : né le 13 août 1934 à Dijon (21), diplômé d’Études supérieures de radiotechnique et d’électricité appliquée de Paris. Ingénieur-chef de service fabrication à la Société COFELEC, président de l’Association sportive et culturelle de la COFELEC, vice-président de la FNACA, vice-président du comité des sports corporatifs beaunois, membre associé du conseil d’administration de la MJC, membre de l’Office des Sports, administrateur de la Caisse mutuelle de dépôt et de prêts de Beaune, administrateur de la résidence pour personnes âgées, président de la commission municipale de l’Abattoir. Domicilié rue Thiers. Conseiller municipal puis Cinquième adjoint en 1971.

GUILLAUME Édouard : conseiller municipal ; domicilié 62 faubourg Saint-Nicolas.

GUIRAL Raymond : né à Beaune en 1883, professeur de gymnastique, directeur de la Beaunoise, élu deuxième adjoint au maire le 5 novembre 1932. Radical Socialiste. Trésorier du Parti-radical socialiste des cantons de Beaune en 1933.Premier adjoint au Maire en 1935. Le 8 septembre 1944, un arrêté préfectoral met fin à son mandat car il avait été nommé conseiller municipal par arrêté du 25 mars 1941 par le régime de Vichy. Domicilié 4 rue du Travail.

GUIOD Albert Andoche : Né à Montbard en 1799, il épouse Jeanne Clarisse Bruzard avec laquelle il a cinq enfants. Il exerce la profession d’avocat au 45 Grande Rue (actuelle rue de Lorraine). Il décède à Beaune en 1871. Bonapartiste, il est conseiller général de 1852 à 1864. Nommé maire provisoire suite à la démission d’Alfred de Vergnette de Lamotte, il devient maire de Beaune de manière définitive le 7 août 1852. Plusieurs réalisations municipales ont lieu durant son mandat. En 1854 est décidée l’ouverture de l’avenue de la Gare qui traverse le cimetière Saint-Jean, la construction du bâtiment se déroule en 1855. En 1857 l’éclairage des rues se fait désormais au gaz de houille et la pose de la première pierre du Tribunal a lieu. En 1860, le conseil municipal décide la construction d’une salle de théâtre sur le bastion Saint-Nicolas (ancien Vauxhall). En 1862, il donne son avis favorable à la création d’une Chambre de commerce et de l’industrie dans la commune. Albert Guiod démissionne en 1865.

GUYET Stephen : Conseiller municipal. Vétérinaire

GUYOT-BOUSSEY François : conseiller municipal en 1919, 1929. Domicilié faubourg Saint-Jacques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s